Quatre conférences sont prévues sur le thème des finances :

 - Conf 1 - volet historique

Les ressources matérielles dans l’histoire des Assemblées de France : se souvenir pour avancer

L’histoire des frères larges de France n’est pas une simple histoire d’argent. Certes ; mais cette histoire ne s’est pas construite sans argent ! Or pour écrire une nouvelle page de façon libre et responsable, il faut de la mémoire – il en faut même pour prendre du recul par rapport aux lointains atavismes.

L’exposé tentera de cerner la contribution variée des fidèles ainsi que le soutien décisif de l’étranger. Par là sera mesurée l’évolution vers l’indépendance matérielle de l’ensemble des Assemblées de France.

L’exposé tentera aussi de cerner l’emploi des moyens réunis par les frères larges tout au long de leur histoire. Seront considérées l’entreprise cultuelle et l’action caritative. L’attention se portera aussi sur la relativisation du principe de l’autonomie financière de chaque Assemblée.

Sylvain Aharonian

- Conf 2 - volet théologique

L’argent, un maître tyrannique au service d’un Dieu généreux ?

Les données de l’Écriture concernant l’argent peuvent paraître troublantes. Selon le texte choisi, on y verra un signe de la bénédiction de Dieu, un élément incontournable de notre vie qu’il faut gérer avec sagesse, ou encore une folle puissance d’asservissement, voire même une divinité impitoyable. Nous aborderons cette diversité à partir de deux confessions centrales de l’Évangile. D’abord, affirmer que « Jésus-Christ est notre sauveur » nous conduit à le reconnaître comme Celui qui nous délivre de la tentation de l’idolâtrie pour nous faire accéder à la vraie liberté vis-à-vis des promesses illusoires de Mamon. Ensuite, confesser que « Jésus-Christ est Seigneur », c’est discerner Sa souveraineté sur toute autre puissance de ce monde, et découvrir la possibilité d’un détachement responsable et généreux face à l’argent. Nous pouvons donc mettre ce maître tyrannique, dépossédé par Christ de sa puissance spirituelle, au service de l’amour que Dieu a déversé dans nos cœurs par son Esprit.

Jacques Nussbaumer

- Conf 3 : volet éthique – économique

Relations, responsabilité, pauvreté : quelle éthique dans l’usage de mon argent aujourd’hui ?

L’usage de l’argent nous met en relation avec les autres même si nous n’y pensons pas toujours ou que nous ne nous en rendons pas toujours compte. Il est aussi un révélateur de notre relation avec Dieu et se vit sous son regard. Nous serons appelés à lui rendre compte (c’est le sens du concept de responsabilité) de cet usage.

L’objectif de cette intervention sera d’apporter quelques éléments de réflexion sur les relations avec les autres qui découlent de l’usage de notre argent et en particulier sur les relations avec ceux qui vivent dans la pauvreté dans le monde complexe d’aujourd’hui. Nous donnerons aussi quelques pistes pour la pratique que chacun pourra chercher à traduire dans sa vie quotidienne.

Daniel HILLION

 - Conf 4  - volet pastoral

Entre Dieu et Mamon, il faut choisir. Même dans l'Église !

Dans l'histoire, l'Église a oscillé entre richesse indécente au niveau institutionnel et pauvreté inquiétante au niveau des ministères. Bien que nos communautés évangéliques se veuillent plus simples et plus bibliques, elles n'échappent pas toujours au pouvoir de Mamon. Il y a certes les Églises qui cèdent aux sirènes de l'Évangile de la prospérité et laissent dans leur sillage un parfum de scandale, entre des fidèles dépouillés et des ministres qui ont fait de la piété une source de gain. Mais il y a aussi toutes les communautés qui laissent la crainte de l'avenir les dominer, thésaurisent au lieu d'investir pour le Royaume et finalement promeuvent une forme de médiocrité... spirituelle par manque de confiance dans la providence divine. Comment définir une relation saine de l'Église à l’argent ? Quelles sont les attitudes à proscrire, à éviter, à encourager ? En cinq grands principes, nous tenterons d'ébaucher les éléments d’une déontologie communautaire dans nos rapports à l'argent.

Etienne LHERMENAULT

LES ORATEURS :

Etienne LHERMENAULT

 55 ans, marié, père de deux enfants et grand-père d’une petite-fille.

Directeur et professeur de l’Institut Biblique de Nogent-sur-Marne, président du Conseil national des évangéliques de France.

Formé à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs (Suisse), puis à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine. A travaillé 2 ans comme aumônier d’un collège protestant à l’extrême nord du Cameroun, 7 ans comme pasteur de deux Églises dans la région de Toulouse, 11 ans comme secrétaire général de la Fédération des Églises évangéliques baptistes et bientôt 10 ans comme professeur à Nogent.

 

 

Jacques NUSSBAUMER

est marié et père de deux enfants. Après un doctorat en Sciences Économiques (Lille 1), il a entrepris des études théologiques avant de prendre un poste pastoral dans le Nord. Il est aujourd’hui Professeur-Assistant à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine et poursuit une formation doctorale. Par ailleurs, il est membre de la Commission de Service et de Référence.

 

Daniel HILLION

est responsable des relations avec les Églises au SEL où il travaille depuis 2002. Il a contribué à plusieurs ouvrages et revues, notamment sur le thème de l’implication sociale des chrétiens. Il est membre du comité théologique du CNEF. Il a une formation en philosophie. Il est marié, père de deux enfants, et fait partie de l’équipe pastorale de la partie francophone de l’Église Évangélique des Chinois à Paris.

 

   

Sylvain AHARONIAN

 Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieur, Sylvain Aharonian s’est formé à la Faculté Libre de Théologie Évangélique. Il s’est ensuite engagé comme pasteur dans une Église franco-arménienne, avant de servir comme ancien dans une Assemblée CAEF, à Saint-Maur-des-Fossés.

Marié et père de trois enfants, il travaille aussi comme professeur à l’Institut Biblique de Nogent, où il enseigne notamment l’histoire de l’Église et l’éthique.

Par ailleurs, ayant passé son doctorat à l’École Pratique des Hautes Études, il a publié en 2017 un ouvrage sur la socio-histoire des frères larges en France métropolitaine.

 

 

 

Entente Evangélique des CAEF
18bis rue Pasteur
26000 Valence

Formulaire de contact

04 26 50 27 37